Créations de sites internet

Lot 46, Corrèze 19, Cantal 15 et Aveyron 12


Respect des codes et performances des sites internet

Codage HTML

Les sites internet sont tous codés en HTML [HyperText Markup Language], ce langage inventé en 1989 est un des trois protocoles à l'origine du World Wide Web. Vous pouvez consulter l'excellent article qui traite du HTML sur wikipedia.

W3C

En 1995 un consortium est fondé pour encadrer la standardisation et l'utilisation de ce langage c'est le W3C. Le HTML évolue en permanence, sa dernière version est le HTML5, celui que nous devrions tous utiliser, avant de voir se généraliser un HTML sans numéro de version plus sémantique.

Le respect du code HTML

Un code est fait pour être respecté, même si je ne suis pas un légaliste absolue, HTML est un langage informatique et comme tel, il n'a pas beaucoup de latitude. Un code bien propre permet un meilleur référencement et un affichage plus rapide, le navigateur qui lit le code n'a pas besoin d'effectuer de correction. Pour vérifier le code HTML d'un site internet, il existe un outil mis à la disposition de tous sur le site du W3C. Rendez-vous à cette adresse et entrez l'url du site que vous souhaitez vérifier dans le champ Address puis cliquez sur le bouton Check.

Pour ce site il vous suffit de cliquer sur l'icone  située en bas de cette page.

L'analyse terminée, le résultat apparait dans la même fenêtre, soit le concepteur de votre site est un bon éleve et le message suivant vous est délivré :

Exemple pour cette page

Congratulations
The document located at <http://www.siteinternet46.com/les-outils> was successfully checked as HTML5. This means that the resource in question identified itself as "HTML5" and that we successfully performed a formal validation of it. The parser implementations we used for this check are based on validator.nu (HTML5).

Dans le cas ou le site passé dans les fourches caudines du validateur n'est pas valide, le W3C en fait la liste.

Exemple d'un site non validé, glané presque au hasard sur le net cliquez sur ce lien.

Et oui le site de notre Conseil Générale n'est pas valide, ce site est même truffé d'erreurs.

Essayez donc avec les sites de prestataires qui prétendent faire des sites optimisés pour les autres, c'est plein de surprises.

Code CSS

Les CSS [Cascading Style Shets], soit feuilles de style en cascade, permettent l'habillage graphique des sites internet en appliquant aux éléments HTML, des attributs de couleurs, de dimensions, de formes, de typographie… avec la possibilité de réagir en fonction de l'état de ces éléments HTML [comme un changement de couleur sur le texte d'un lien au passage de la souris].

Les CSS étaient déjà présent à la genèse du World Wide Web et c'est le W3C qui encadre l'évolution de ce langage, non sans mal. Les éditeurs de logiciels de navigation internet [les navigateurs] n'ont pas joué le jeu, dans l'espoir de standardiser leur code propriétaire à des fins commercialles. Microsoft en tête avec son fameux «Internet Explorer» et dans sa quête hégémonique à développé des propriétés CSS que seul leurs logiciels peuvent interpréter. Depuis quelques années Microsoft et Apple rentrent dans le rang face à la bronca des développeurs et le succès des navigateurs Open Source gratuits.

Comme pour la validation HTML, un site valide CSS sera mieux référencé, car plus rapide à interpréter par les robots d'indexation. Pour vérifier la validité CSS d'un site internet il suffit de se rendre sur la page de validation CSS du W3C, et de copier l'adresse du site internet que vous voulez tester dans la barre adresse.

Pour ce site il vous suffit de cliquer sur l'icone  située en bas de cette page.

Analyse des performances

Votre site est valide HTML et CSS ! Il ne reste plus qu'une dernière vérification, et non des moindres… vérifier les performances de votre site et du serveur qui l'héberge.

Le site GTmetrix est là pour ça, rendez vous sur le site de GTmetrix est entrez l'adresse du site à tester dans le champ «Analize Performance of:». Le site commence par mettre le site cible dans la file d'attente [Adding job to queue…] puis commence l'analyse [Fetching site…] ensuite teste la configuration et la rapidité du serveur [Analyse with YSlow…], la rapidité de chargement de la page [Analyse with Page Speed…]. Un rapport est affiché à la fin de l'analyse avec les notes [grades] obtenues. Plus les notes sont proches de A plus votre site est optimisé. Les notes qui sont «acceptables» restent en vert, plus elles se rapprochent du rouge moins le site est optimisé, donc lent voir très lent.

Il est préférable de tester l'ensemble des pages, car une pratique détestable de certaines Web Agency consiste à n'optimiser que la page d'accueil du site.

HTML, oui ! mais pas que…

Bien que ce soit possible pour des sites internet statiques, le HTML seul, ne suffit pas à créer des sites internet dynamiques, d'autres langages informatiques sont alors utilisés ; Javascript, Java, PHP, Python, Ruby, Ajax… pour fournir aux visiteurs des réponses adaptées et contextuelles.

Faut-il vérifier la validité de ces langages ?

Vous pouvez effectivement vérifier la conformité du codage de ces langages en installant des plugins à votre navigateur. Sincèrement c'est assez inutile, car ces langages renvoient une erreur quand ils sont mal codés et le site ne fonctionnerait pas.

A vous de jouer

Maintenant que vous avez une vue d'ensemble des outils et des fonctionnalités qu'ils offrent, vous pourrez plus facilement faire un choix parmi les prestataires que vous solliciterez ou qui vous solliciterons.

Page précédente : Comment faire
Page suivante : Cahier des charges